Amanda Gardone (solo)

Amnda Gardone solo

Je plonge les deux mains dans les ouïes de la contrebasse.
Baignant ainsi dans les profondeurs,
je rencontre, moi-même subjuguée par ces ruines où rue et lierre poussent les pierres.
J’entends hululer des chiens dans la vallée, un chœur antique ;
la beauté grave d’une corneille qui se plaint, du temps, de ce voyage qui toujours commence.
Et je me tiens là, nageoires en tête, attentive et émue.

Ayant évolué dans une famille de plasticien, mon approche de la musique s’est trouvée imprégnée de cet univers visuel. Le son, le timbre, le rythme sont pour moi comme des matières brutes avec lesquelles travailler, jouer afin de sculpter l’espace et le temps dans un moment unique qui est celui du concert.
Les musiques contemporaines, expérimentales, la richesse infinie des musiques traditionnelles viennent nourrir un rapport à l’instrument élargi. La contrebasse, ici quelquefois « préparée », offre sa riche palette sonore.