Grand Chahut Collectif

Grand Chahut Collectif regroupe une quinzaine de musiciens attentive à ses racines et influences multiples et désireuse de les transgresser allègrement à travers l’écriture, l’improvisation, l’expérimentation. Évoluant au sein de formations régulières, les musiciens du collectif s’investissent également dans des projets plus ponctuels avec d’autres musiciens, danseurs, plasticiens…

ANCIENS MEMBRES, ARTISTES ASSOCIÉS & COLLABORATIONS
Marie Bouchacourt, Cécile Borel, Olivier Bost, Guigou Chenevier, Sébastien Coste, Marie-Claire Dupuy, Charles Fichaux, Marie Frier, Gamelan du Drômistan, Manu Gilot, Damien Grange, Laurent Grappe, Benoît Guillaume, Nicolas Lapierre, Lilliput Orkestra (Olivier Brousse, Piero Pepin, Pascal Portejoie, Laurent Rochelle), Jérémy Marais, Anne-Sophie Millet, François Perdriau, Anne-Laure Pigache, Benjamin Plante, Yuko Oshima, Karine Quintana, Damien Sabatier, Nicolas Sidoroff, Renaud Tabardel, Florian Tillard…

PAS LOIN
Stéphan Gueydan (1970-2012)

« Les « Chahuteurs » sont des musiciens inlocalisables, car investissant plusieurs dialectes, de préférence transversaux – ceux du jazz libre, du rock déviant, etc. – sans se préoccuper de coller à un genre ou à un dogme stylistique. Le détournement iconoclaste serait plutôt leur profession de foi (…). Le GCC aime à sauter par-dessus les barrières et à transgresser les postes-frontières. »
Traverses

« Le Grand Chahut Collectif est un nom merveilleux, le grand but, la fête qui pousse et nous organise. »
Vincent Menières – Les allumés du jazz

« Les fadas de la musique. »
Tapage nocturne – France Musique

« La marque de fabrique du Grand Chahut Collectif en matière musicale, c’est d’abord une vitalité à l’épreuve des balles et un esprit jouissif et facétieux. »
Citizen Jazz

« Une musique disloquée, obsédante, envoûtante… »
La montagne

« La musique du Grand Chahut est porteuse d’un phrasé qui délite les frontières. Elle voyage dans une langue commune possible. »
Radio Campus Clermont-Ferrand
 
« Il semblerait qu’ils aient du talent et qu’ils sachent faire ressentir des histoires à travers un lyrisme qui passe de la tendresse à la rage, de moments intimes à une révolte qu’on aimerait tous pouvoir laisser sortir de soi comme ils l’osent.»
Le Crestois

CRÉATIONS, RENCONTRES & EXPÉRIENCES N’ÉTANT PAS MENTIONNÉES AILLEURS SUR CE SITE

HICAM
Organisation d’environ 80 évènements dans cette salle (Montoison, Drôme), alors lieu de création et de diffusion du collectif.
archives

Petits Chahuts Itinérants
Festival de musiques exploratrices organisé par Grand Chahut Collectif dans le Val de Drôme et le Diois de 2008 à 2011.
archives

Les grandes chahuteries
« La Grande Chahuterie » est une forme de spectacle unique, ludique, occupant tous les coins et recoins d’un lieu. Grand Chahut Collectif y présente ses groupes mais aussi des formules inédites. Propositions “in situ” ou collaborations avec d’autres disciplines artistiques, l’objectif de ces créations est de développer des univers sonores autour d’un événement ou d’un lieu, faisant écho à son histoire, son contexte social, son territoire.
archives

Musicalement Foot
Match de football mis en musique, en collaboration avec le FC Montoison.
extrait vidéo

trio Galland/Copier/Frier
improvisation en 1ère partie d’Imperial Tiger Orchestra à l’HICAM.

Les 40 ans de l’HICAM
Montoison, 15 & 16 sept 2006 : à l’occasion de l’anniversaire de la structure que nous avons repris en 2004, organisation et créations : « L’orchestre des 40 ans » (répertoire d’harmonie avec les anciens membres de l’association), « De places en pierres » (spectacle déambulatoire en collaboration avec la Rhinofanpharyngite et Pierre Flory / scénographie : Thomas Ostermann / composition : Vincent Copier / bandes son : Anne Montagard & Yannis Frier…)

« Conférence poétique, politique et musicale pour soustraire l’ennui de la vie quotidienne et rendre la vie plus passionnante que l’art »
01 avril 2006, Moun Païs, Eurre (26) : Anne Montagard, Yannis Frier et Vincent Copier improvisent sur la conférence de Marc Mercier

« Parlez-moi d’amour »
HICAM, 08 mai 2005 : duo Fred Galland / Sylvain Vast : improvisation autour de chansons d’amour, en 1ère partie de Quelques Fiers Mongols à l’HICAM

OMR (orchestre mégaphonique de rue)
participation à La diagonale de Tchernobyl


La chahuteuse mobile (orchestre déambulatoire à géométrie variable)
Lors de leurs dérives euphoriques, sur une place, à la terrasse d’un café, au coin d’une rue, les chahuteurs mobiles vous invitent à les suivre. Leur musique mêle compositions originales, musiques de danse (musette, tarentelle, musique de cirque…), le tout avec de fortes prédilections pour l’improvisation et les dérapages plus ou moins contrôlés.
Die (26) : fête de la clairette • Marseille (13) : Festival « L’art des lieux » • La Voulte (07) : St Jean • Aoûste sur Sye (26) : 10 ans Cie Les Justins • Perpignan (66) : « Les jeudis fous de Perpignan » • Narbonne (11) : fête de la musique • Romans (26) : cinéma Jean Vilar • Saillans (26) : « Anguille sous roche #3 » • St Martin de Lansuscle (48) : avec la Cie de danse Les Palourdes • Romans (26) : carnaval


Les Palourdes / Grand Chahut Collectif
résidence et représentation, St Martin de Lansuscle (48) : improvisation Cie Les Palourdes (danse) / Grand Chahut Collectif (Anne Montagard, Sylvain Vast, Jérémy Marais, Lionel Malric, Yannis Frier, Vincent Copier)

périple dans le sud-ouest de la France
août 2004 : tournée sauvage, rurale et citadine d’une dizaine de musiciens du collectif

« Finalotutti »
HICAM, 17 juin 2004 : création de Vincent Copier pour les musiciens de Spat Sonor, Pourquoi Pas et du Grand Chahut Collectif

ciné-concert « Pour épater les poules »
représentations au Bel-Image et au Petit Théâtre, Valence, 2002 : ciné-concert en 6te (Sylvain Vast, Nathalie Goutailler, Renaud Tabardel, Yannis Frier, Vincent Copier, Romain Cuoq) sur « Pour épater les poules » de Charley Bowers

L’Amarante + invités
résidence et concert au Kiosque à Coulisses, Crest, déc 2001 : L’Amarante + invités (Karine Quintana, Yannis Frier, Stéphan Gueydan). L’idée d’un collectif réunissant les musiciens de L’Amarante, de Marquis Tsaw et de quelques autres montre le bout de son nez…